Ligue des Champions : la Juventus tient bon contre une fougueuse équipe de l’Ajax Amsterdam !

Ce mercredi soir, l’Ajax Amsterdam et la Juventus ont croisé le fer en quart de finale aller de l’UEFA Champions League.

Une affiche alléchante. Voici comment était perçu le quart de finale aller de Ligue des Champions opposant l’Ajax Amsterdam à la Juventus ce mercredi soir à la Johan Cruijff ArenA. Pour des raisons différentes, les deux formations ont fait forte impression lors des huitièmes de finale. Tout d’abord, la jeunesse triomphante néerlandaise a apporté un vent de fraîcheur en Europe elle qui a éliminé, avec la manière, le triple tenant du titre à savoir le Real Madrid. Après une défaite 2 à 1 à l’aller, les coéquipiers de Frenkie de Jong ont humilié les Merengues au Santiago Bernabéu (4-1). De son côté, la Juventus a impressionné elle qui a renversé l’Atlético de Madrid. Battus 2 à 0 à aller, les Bianconeri, portés par un Cristiano Ronaldo de gala, se sont imposés 3 à 0. Autant dire que le choc de ce soir était particulièrement attendu. Pour cela, Erik Ten Hag misait sur un 4-3-3 (4-2-3-1 selon l’UEFA) avec Tadic en pointe. Côté italien, Massimiliano Allegri optait aussi pour un 4-3-3. Un temps incertain, CR7 était bien de la partie lui qui était aligné aux côtés de Mandzukic et Bernardeschi, très bon lors du match aller.

Ce dernier était d’ailleurs le premier à se mettre en évidence. Dès la 4e minute, il envoyait un missile qui passait à côté de la lucarne gauche d’Onana. Bien en place, les Turinois mettaient une grosse pression. Mais les Néerlandais n’étaient pas impressionnés et Ziyech s’illustrait d’une frappe croisée du gauche qui filait dans le petit filet (6e). L’Ajax commençait à mettre son jeu en place et faisait reculer le bloc italien. À la 12e, Ziyech, encore lui, créait du danger. Le Marocain s’appuyait sur Tadic avant d’enchaîner une frappe du gauche bien captée Szczesny. Le portier polonais réalisait une nouvelle parade en sortant une claquette sur une frappe de l’intenable Ziyech (18e). L’intensité montait d’un cran durant cette rencontre où les locaux dominaient une Vieille Dame qui peinait à trouver Cristiano Ronaldo, plutôt discret. Tout le contraire du remuant Bernardeschi, qui provoquait les défenseurs hollandais (23e). Malgré cela, l’Ajax Amsterdam continuait à malmener les Italiens, bien aidés par son maestro Frenkie de Jong, indispensable au milieu.

L’Ajax et la Juventus se neutralisent

Servi côté droit par un coéquipier, van de Beek enchaînait avec un tir du gauche qui flirtait avec le poteau de Szczesny (25e). À la 27e, la défense bianconera était encore sollicitée après une accélération de Neres. Rugani veillait et dégageait le ballon. Dominée, la Juve commençait pourtant à obtenir des opportunités. Après Bernardeschi, rattrapé sur contre in extremis par de Jong (29e), et Cristiano Ronaldo, dont la reprise n’inquiétait pas Onana (30e), Betancur ne cadrait pas son tir (32e). Si l’Ajax poussait, les Transalpins en faisaient de même sous l’impulsion de Bernardeschi, qui n’était pas loin d’ouvrir le score à la 37e. Mais son tir passait à côté des cages néerlandaises. Les deux équipes se neutralisaient et on pensait que le score ne bougerait pas jusqu’à la pause. C’était sans compter sur Cristiano Ronaldo. Servi parfaitement par Cancelo au point de pénalty, CR7, seul, claquait une tête imparable (0-1, 45e). Malgré une grosse mi-temps, l’Ajax était finalement menée par la Juventus. Mais les Néerlandais n’étaient pas abattus et égalisaient dès la reprise.

Suite à une perte de balle de Cancelo, Neres faisait parler sa vitesse pour se jouer de la défense italienne avant d’enchaîner avec une frappe surpuissante (1-1, 46e). Puis c’était au tour de Tagliafico d’envoyer un missile qui passait tout près des buts de Szczesny (47e). Intenables, les Hollandais mettaient le feu à une Juventus qui souffrait et perdait vite le ballon. Mais la Vieille Dame tenait bon malgré les nombreux assauts de Ziyech, Neres & co. Offensivement, c’était un peu plus compliqué pour les Italiens qui n’arrivaient pas à trouver CR7, bien muselé. Mais les débats finissaient par s’équilibrer de nouveau. Toutefois, l’Ajax ne lâchait pas et continuait à tenter sa chance. Ekkelenkamp était à la conclusion d’une belle action collective. Mais sa frappe n’inquiétait pas vraiment le portier turinois, solide sur sa ligne. Douglas Costa répondait dans la foulée. Après avoir accéléré et éliminé Veltman sur son côté gauche, le Brésilien résistait au retour de Ziyech et frappait fort au but. Mais son tir était repoussé par le poteau (84e). Même si les Turinois poussaient en fin de rencontre, le score ne bougeait plus (1-1). Les deux formations se départageront mardi prochain au Juventus Stadium.

Share Now

Related Post

Sidney Jones Womens Jersey